Journal du site (09/06/21)

Mercredi 09 juin 2021 : sous le conseil de Loïc de Bellabre, ai ajouté, hier, une nouvelle rubrique : la Catlinite (variété d’argilite (mudstone métamorphosé), qui se produit dans une matrice de quartzite de Sioux. Pierre rouge, sang des ancêtres). Le premier article de cette rubrique (qui présente la thèse de Loïc) sera complété par des petits extraits de journaux que Loïc se propose d’envoyer sous forme de feuilletons. Il m’a aussi invité à utiliser le dispositif de « commentaire » qui apparaît à la fin de chaque article pour initier un dialogue. Une géniale idée que je me suis empressé de suivre ce matin.

Ai ajouté pancarte « Catlinite » dans la page « plan des rues et des briques ». Ai opté pour la police Thaoma (à défaut de retrouver celle choisie pour les autres pancartes).  

Trois demi-journées pour retranscrire le carnet sens déposé hier. C’est trop long.

Jeudi 3 juin 2021 : ai glissé le module “rechercher” en bas de la sidebar puis remis trois « entrées » à la rubrique de bric et de broc. Surtout, ai installé l’extension Autoptimize pour supprimer “google fonts” intégré dans Word Press. Cela permet d’obtenir un site avec des cookies uniquement fonctionnels et donc d’éviter la bannière d’avertissement.

Mardi 1er juin 2021 : au retour de vacances, cette nuit, ai modifié le visuel des « rubriques » (troqué l’image des « pancartes » des rues (un peu trop sérieuses et répétitives) pour des images des différentes « terres  à graphe »). Après une tentative de photos titrées via un éditeur de Word Press, ai opté pour des images titrées avec mon logiciel « photo » (ai enregistré sur WP les photos sur le format post 150×150) . Pour alléger la lecture, ai basculé les “pourquoi terragraphe ?” en pied de page, puis réduit le menu « « bric et de broc » (de huit “entrées” à trois). Ai recherché un module « rechercher » en français… en vain.

Lundi 24 mai 2021 : après midi de forte pluie qui m’a fait rester devant mon ordi pour modifier la page d’accueil du site. À présent, les briques récentes (fraiches) sont listées sans photo. La liste des rubriques (RUES) est posée d’une façon plus centrale (cela [me] donne l’impression d’un site plus rangé). La rubrique DE BRIC ET DE BROC a quatre items supplémentaires (carnet sens, fermettier, herbes en biais et aléa graphe). Je n’ai pas réussi à changer la couleur bleue des liens hypertextes dans cette rubrique (idem pour le lien « contact »). À noter pour un prochain essai : la couleur “brique” des hyperliens qui apparait sur la page du plan a pour code : #878787, le fond gris clair, #e5e5e5, celui plus foncé # 828282.

Dimanche 23 mai 2021 : j’hésite à laisser les briques liées à la page Loinverlà sur la page d’accueil. Cela fait doublon.  L’exposition de ces briques me pose aussi question : lister de simples journaux sur les différents terrains terragraphiés ne serait il pas plus lisible ? La lecture numérique me pose aussi des soucis (au niveau de la santé des yeux notamment). Le constat de cette entropie (et hypermétropie) me fait penser que c’est, peut-être, le bon moment pour éditer, sous forme papier (et sous la forme d’un fichier unique) un premier recueil des différents textes déposés sur ce site.

Mardi 04 mai 2021 : ajout du “carnet sens” d’avril. Depuis le 16 avril, j’écris mes journaux exclusivement d’une manière manuscrite.J’ai commencé à en numériser certain avec l’aide du logiciel de reconnaissance vocale notamment. Cela me prend, pour le moment, plus de temps que d’écrire directement avec l’ordinateur (mais je pense pouvoir améliorer la technique). Ai modifié l’agencement du module dernières briques (quelque part dans les réglages, ai cliqué sur le chiffre 100 pour obtenir des photos carrées.)  Ai ajouté des briques visibles sur la page loinverlà dans ce module d’accueil (celles liées au thème « joutes »). Je vais peut-être étendre aux autres thèmes Loinverlà. Ai remis en place l’outil statistique Matomo Analytics.  

Mercredi 28 avril 2021,18 h : je viens de réussir à réparer une partie du bug. Sur le site OVH, en allant sur le tableau multisite, ai régénéré le domaine terragraphe.org et www.terragraphe.org.

À présent, seul le premier domaine fonctionne, il me faut peut-être patienter pour le second. J’ai effectué cette opération après avoir lu plusieurs fils de conversation. L’essai, hier, de la régénération du SSL et le vidage des caches SDN (sur une autre page d’OVH) n’avait rien donné. Quelques minutes plu tôt, je pensais avoir résolu le problème en réussissant à ajouter six lignes de codes liées à des entêtes de sécurité dans un nouveau fichier .access, j’ai directement fait l’opération sur le PHP d’OVH : une pratique que ne m’avait pas conseillée Joseph, je crois.

Lundi matin, j’ai entrepris une petite autoformation pour comprendre Internet. Ai appris ce qu’était un routeur, un serveur, un TCP/IP (protocole de transport), un DNS (annuaire de nom de domaine), l’HTPP (la langue utilisée), le FTP (un protocole de transfert quinquagénaire, comme moi), la différence entre un fichier “code” (HTLM, CSS, Java) et un fichier “ressources” (vidéo, image, texte). J’ai compris qu’après avoir écrit une requête, le navigateur (lilo, par exemple) demande au DNS l’adresse numérique du serveur. Il lui envoie, alors, une requête au serveur, etc. Les bases, donc.

21/04/2021 : nouveau “bug” cette semaine : un problème de sécurité. Ai essayé de charger la version premium de SSL, mais le fichier est trop lourd. Il me faudrait augmenter la capacité de chargement avec des lignes de code. Ce que je refuse de faire. Cela me dépasse. Je vais devoir attendre la venue de Joseph, fin juin. Le site ne sera pas accessible d’ici là (sauf à ceux qui passeront outre l’alerte de sécurité).   

12/04/21 : ajout de nouveaux documents sur la page loinverlà. Le document sur l’élection du nouvel adjoint m’a permis d’écrire sur l’incident du bourg qui a impliqué un mouton, un chien et quelques personnes. Suis soulagé de m’être débarrassé de cela. Une idée m’est venue ce matin : ouvrir au moins deux journaux de lecture de la presse : lecture des Actualités Sociales Hebdomadaires (pour la rubrique “altérite”) et lecture de la presse locale pour la page “loinverlà”.

10/04/2021 : depuis deux semaines, la préparation de deux nouveaux “cours” m’éloigne de la terragraphie (à tord peut-être) et aujourd’hui, je me rends compte que je vais devoir attendre la fin du mois d’avril (et la fin des vacances avec les petits enfants) pour réalimenter ce site. Avril, cette année, ne sera donc pas un mois où je vais beaucoup me découvrir.

09/04/2021 : dépôt d’une petite entrée sur le journal de fermettier. Bien soulagé depuis que j’ai retiré l’extension de statistique (volontairement, n’ai pas enregistré les données de fréquentation récoltées depuis la création du site).  Ce dispositif statistique titillait un peu trop ma libido dominandi (mon besoin d’impressionner). Je n’aimais que ces statistiques me poussent à faire de l’acte d’écriture un exploit, qu’elle m’exhorte à exploiter mon propre “génie”.

04/04/2021 : hier et ce matin, encore des soucis de connexion sur la page d’administration ; ai supprimé trois extensions (dont celle suivi statistique). Ai modifié la page d’accueil, choix de couleurs plus sobres (autour du gris), modification aussi de la photo sur le haut du site.

02/04/21 : de retour de vacances,  modification de la page d’accueil : ai retiré les trois blocs qui surplombaient trop lourdement le site (ai plié texte sur l’association et pourquoi ce site) ; remise en place la sidebar (côté gauche) Le menu général du site est, lui aussi, réduit à deux liens (« accueil » et « loinverlà »).

28/03/21 : accès au site fluide ce matin. Ai retiré le slogan Quelques terres à graffe ! Quelques graphes à ne pas taire ?

Ai l’idée, pour plus tard, de réduire les deux blocs de textes restant en haut de page (sous la forme d’un menu dépliable).

27/03/21 : accès impossible au site. Affichage d’un message « Mode maintenance » . Cet incident me permet de repérer que le site Terragraphe est hébergé par OVH entre Saint-Calais et Dunkerque, à Gravelines. Je me demande si l’incendie du data centre OVH à Strasbourg est en cause.

Ai finalement réussi à me connecter. Ai supprimer des fichiers via l’extension cleaner. Ne vois pas d’amélioration dans le chargement des pages. Il y a toujours l’extension Supler Helper que je n’arrive pas à désinstaller. Je demanderai à Joseph lors de son prochain séjour.

Changement dans la mise en forme. Ai supprimé la barre de côté (sidebar). Cela allège la lecture du site. Ai transformé les pages de chaque « terragraphes » en des « articles » (grâce à une extension temporairement installée (schift ?). Cela m’a permis de faire un lien  vers un article présentant (via le module ‘grille d’articles ») les neuf articles dédiés au terragraphes.

Pas vraiment satisfait par cette page d’accueil. J’aimerais encore l’alléger.

Voici les trois blocs du haut :

Voici les petites phrases annonçant chaque rubrique :

Altérité : une roche, travailleuse soucieuse, formée in situ par l’altération de l’identité de la roche d’origine.

Ardoise : un schiste argileux, enseignant et enseigné, se divisant en feuillets minces et crayonnables.

Argile : une terre glaise, ointe, colossalement utilisée pour fabriquer des objets, des plantes, des humains et du soin

Craie : une roche calcaire non calquée, mais créée au crétacé. À l’ère non crétine, bâtons non pour se faire battre, mais pour dessiner.

Cailloux : un morceau de pierre dure et de couleurs variées que l’on est le seul a ressentir sous ses pieds lorsqu’il est minuscule.

Dalle : une plaque rocheuse lissée, polie et pleine d’urbanité. Monolithe qui en impose et sur laquelle on peut se poser.

Granite : une roche éruptive, mais dure (pas toujours facile). Elle donne du grain au papier.

Pépites : des petits cœurs de roches entièrement exploitables.

Quartz : un minéral du temps rare et de la technique abondante.

Strates : lignes contenant les débris d’une même période d’ennui ou  d’occupation.

Terreau : un sol fertile (parfois fumeux) pouvant favoriser l’épanouissement de quelque chose.

Et voici l’Intro page loinverlà : Loin des dénonciations univoques, cette page propose, tout au mieux, une succincte mise en paysage d’énonciations multiples (via quelques extraits d’articles de presse, de pages Internet, de courriers, de journaux de bord) attachées de près et de loin à un “terrain” nommé, ici, Loinverlà.

Sur cette page, ce visuel à améliorer :

24/03/202 : ce journal peu fournit retrace mal mon travail de web fourni depuis un an. Il est vraiment succinct. Un comble pour un institutionnaliste diariste qui administre un site dédié à l’écriture impliquée. Je pourrais tout de même le déposer sur le site terragraphe. Quel nom lui donner? Carnet ce site ? Carnet cécite ? Car nécessite? Journal, cahier, livret (vrai) du site terragraphe ? Journal de bric et de broc ? Où le déposer ? La rubrique “Granit” s’impose.

23/03/2021 : j’ai écrit ce matin à Loïc pour lui parler de terragraphe. J’aimerais que le site propose plus d’écrits liés au soin. La rubrique « argile » est peu fournie. J’ai commencé un carnet sens. J’hésite à le déposer.

17/02/2021 : ai créé des pages pour chaque auteur « terragraphe ». Sur chacune de ces pages, ai mis une photo [que j’ai filtré en mode « burlesque ») puis, ai ajouté le module « grille d’articles » en sélectionnant les articles écrits par ce terragraphe. Cela m’a obligé à créer de nouvelles sous-catégories [par exemple Altérite-SB]. Je n’affiche pas ce nom de catégorie pour le lecteur du site [uniquement la date]. J’ai créé un « menu » avec ces nouvelles pages dédiées aux terragraphes. Cela m’a obligé à retirer dans l’administration de ce menu les autres pages générées automatiquement (ai copié, collé la fin du lien (cela porte un nom que j’ai oublié). J’ai ajouté ce menu sur la « bar » de côté [sidebar].

Le site terragraphe présente maintenant des visages. Les photos étant déjà présentes sur le web, je n’ai pas demandé l’autorisation aux personnes concernées [sauf à Anne]. J’espère qu’elles ne s’agaceront pas de cela. Est-ce un plus ? Même si aucune indication biographique n’est donnée en dessous de chaque photo, cela donne peut-être un peu plus de transparence au site.

La création de ce menu de terragraphe m’a fait supprimer la rubrique « carotte » (quoi de neuf docteur ?)

À propos de transparence, j’ai ajouté un onglet qui indique le nombre des visites du jour. Jeudi dernier, il y a eu un record de 1001 visites.

15/03/2021: j’ai modifié la présentation du site. Le travail m’a pris au moins trois jours, il y a toute une logistique qui est assez fastidieuse à réaliser [et encore plus à décrire]. J’ai modifié la page du plan du site pour ne plus avoir à ajouter manuellement les nouvelles « briques ». Pour ce faire, j’ai dû passer par le dispositif Nimble Builder. Joseph me l’a déconseillé, mais je n’arrive pas, sans ce dispositif à créer le module « grille d’articles ». La manipulation est assez longue. J’ai compris une chose : il convient de lister le choix des catégories d’article uniquement après avoir réglé toutes les mises en forme. Dans le cas contraire, l’administration du module grille d’articles se bloc.  

Ne choisir la (ou les) catégorie(s) qu’une fois les autres réglages (mise en forme) réalisés

J’ai modifié le « chapeau » de chaque catégorie. Ai simplifié les phrases présentant chaque élément lié au sol. À la création du site, j’ai troqué le mot « rubrique » par celui de « rue », cela me permettait de faire un jeu de mots avec « briques ». Mais le mot « rue » à l’inconvénient d’être un peu rigide et le jeu de mots « rue-brique » emprunte une logique déductive. La logique inductive me ferait remarquer que l’on trouve d’abord des briques dans des ruelles, des friches. En fait, la première page du site met en avant cette logique inductive en présentant les briques les plus récentes. Mais leur agencement dans des « rues » et lus généralement dans le site se fabrique selon une logique plutôt transductive faite de bric et de broc. À voir comment cette logique [de bric et broc] pourrait être présentée sur la page d’accueil.

09/03/2021 : j’ai proposé à Swan la possibilité d’être administrateur du site. Je ne sais pas si c’est vraiment un cadeau. Arriver sur un site bricolé par un autre depuis près d’une année est plus difficile que d’en créer un, seul, et de se confronter, pas à pas, à ses propres attentes et demandes du moment.

18/02/2021 : avant-hier, opté pour six rubriques sur la page loinverlà. Je m’en explique dans le journal dédié à cette page. J’ai passé un temps fou pour réaliser cette nouvelle mise en forme. Sentiment d’avoir perdu mon temps. Anne se demande d’ailleurs pourquoi j’insiste tant à propos de ces articles liés à Lavernat.

19/02/202: voici les trois textes de haut de pages :

Voici les trois blocs

Bienvenue !

L’association terragraphe s’intéresse à l’écriture de terrain. L’écriture dont il est question ici est l’écriture partiale et partielle. Les terrains, ce sont toutes ces parcelles (plus ou moins cartographiées) qui nous font (plus ou moins) subsister. L’association s’adresse à ceux qui cherchent à saisir, par cette écriture informelle, ces terrains sans formes qui nous saisissent.

Ce site rassemble

quelques exemples de vécus “terreux” à peine transformés en “docus” (eux aussi, certainement, terreux). Lancé dans une contrée nommée temporairement Loinverlà (à l’occasion d’un concours de “graphes” libres), ses premières rues, jonchées de quelques “briques” de textes, se dessinent.

Merci de l’arpenter avec bienveillance.

Des rues et des briques

Ces exemples de graphes de terrain (plan des rues et des briques) reflètent des jeux de construction multiples. Nous avons, cependant, imaginé qu’une roche (ou un élément lié au sol) pouvait les caractériser. Par exemple le quartz caractérise le terrain des technicien.nes du quotidien, l’argile celui des soignant.e.s, l’ardoise celui des enseignant.e.s et enseigné.es.

18/01/2021 : création d’une nouvelle rubrique : strates [pour les histoires de vie], ai glissé dans cette rubrique le texte resto, boulot, journaux.

16/01/2021 : je ne sais pas comment écrire le document sur le glyphosate. Le jour du comice, j’ai été saisi d’effroi en voyant ces grandes machines à traiter. Je me suis dit que les organisateurs de cette fête se foutaient du fait que j’ai failli mourir à cause de ces traitements. Je me suis rendu compte, ce jour-là, que je n’étais pas assez parano ou, en tout cas, que je ne défendais pas avec assez de force mes moyens de subsistance.

L’idée de mettre sur une même page différentes énonciations ne doit pas m’empêcher de dire que certaines d’entre elles me semblent particulièrement tueuses ou particulièrement vitales.

Je n’ai opté que pour un classement alphabétique. À voir si cela rend la page lisible.

15/01/2021 : donc, le livre de Verrier sur la marche m’a fait créer le journal de fermettier. Et le livre de Latour sur Aramiis m’a fait créer la page Loinverlà avec cette liste de documents…

13/01/2021 : en intro du document sur les pistes sur le lieu commun 2016, dire que le texte est mal écrit.

12/01/2021 : trois idées pour de nouveaux documents liés à Loinverlà :

un document sur le dernier comice agricole avec cette exposition de grandioses machines à traiter (la fête du “cancer” sur la place de mon village m’a terriblement marqué).

Un document sur les voleurs de panneau (le maire et ses adjoints ont convoqué une conseillère municipale pour l’accuser d’un vol de panneau [de Lavernat]. Ce sont pourtant eux qui l’ont « volé » en utilisant illégalement l’image de ce panneau dans leur campagne électorale.

Un document sur l’adjoint qui a appelé la gendarmerie pour se plaindre du manque de respect des gens du bar. À voir, je ne veux pas être dans une démarche trop polémique. Je crois que l’article de base. Celui qui est le plus en phase avec mon idée de terragraphe reste l’article sur la paille.

10/01/2021 : j’ai travaillé toute cette semaine pour créer une nouvelle page pour le site terragraphe. Attachants loinverla. Un collage de 80 articles liés a Lavernat, mais pas seulement. Au départ, ai passé du temps pour comprendre quelles formes donner à cette page. Ai trouvé l’option de mettre les articles liés à une seule catégorie. Cela a été une grande découverte. Je me suis ensuite lancé dans la création d’articles. Au départ, je me disais qu’il me fallait créer des pages ou des fichiers. En fait, sur Word Press, c’est bien des « articles » qu’il convient de créer. Le module « grille d’articles » permet de les présenter ensemble. Bref. Ai dû faire du tri dans les articles. La question que je me posais pour créer chacun de ces articles était : est-ce que quelqu’un parle ? Est-ce qui il y a quelque chose qui est dit ou qui est en train de se dire ? Au début, j’ai fait un article par association ou par entreprise. Mais le seul nom n’est pas vraiment une énonciation. Arrivé à 75 articles, j’ai commencé à chercher une mise en forme pour le chapeau de cette page Loinverlà.

Je l’ai trouvé un peu par hasard, car l’image du panneau de loinverlà c’est retrouvée au centre de deux espaces de texte. Une aubaine. J’ai écrit un truc. Pas clair. Un peu court aujourd’hui.

Quel nom générique donner à ces articles ? Formes d’individuation, sujet (au sens multiple), modalité d’existence, mode d’existence ? Ces termes ne regroupent pas exactement ce que je veux dire. Le terme que j’ai en tête, c’est individuation de groupe. Le Mode d’existence est aussi parlant. Je vois un mode d’existence comme un registre de vivant, un registre de forme informante. Cependant, dire que les documents sont des porte-paroles d’un mode d’existence me semble un peu osé.

À défaut, me suis contenté de nommer ces articles « document ». Je leur ai donné un numéro. Cela fait très « ethnographe » voir « entomographe ».  Certains épinglent des papillons, moi j’épingle des documents liés à Lavernat.

Je dois ce terme de document (et cette numérotation) à la lecture que je suis en train de faire d’un livre de Latour sur Aramis.

Ces documents peuvent être évolutifs. Je pourrais m’inspirer d’un mode d’arborescence proposé dans ce livre par des ingénieurs d’Aramis. Le document 6 pourrait se décliner en 6,1, etc.. À voir… cette arborescence prévoit une sorte de cadrage en amont et chaque sous-dossier se présente comme des possibilités. À chaque fois on monte ou descend dans l’arborescence on abandonne certaines possibilités.

Ma numérotation est plus basique. Elle pourrait me permettre de créer un tableau visuel. C’est un truc que je ne maitrise pas encore.

08/12/2020 : ce matin, longue séquence consacrée à l’administration du site. Ajouté le cours sur travail d’équipe. Ai réduis les photos pour la page du plan des rues et des briques. Ajouter bouton pour un accès direct à cette page.

05/12/2020 : je réfléchis, à nouveau à une modification de la préface de resto boulot, journaux. L’expression au sens propre et sens figuré ne me convient pas (l’influence d’une lecture de Latour hier) je devrais peut-être écrire « au sens ni figuré ni vraiment propre »… Bof.

Ai commencé à reprendre les textes écrits par des A.E.S, abécédaire impliqué. Je veux soigner la mise en forme. Demain, je pense que j’aurai fini. L’erreur serait de faire un truc trop beau. J’hésite entre la création d’un seul article ou bien la création d’un article par lettre. Je vais regarder les mises en forme possibles sur Word Press

03/12/2020 : ai refait un paragraphe de la préface de resto boulot journaux. C’est mieux. J’ai envoyé le lien à l’étudiant Alexis.

02/12/2020 : ai envie de créer un abécédaire impliqué du travail social. Je me demande si je peux créer deux séries d’étiquettes sur Word Press.

01/12/2020 : 22 h : Ai déposé resto boulot journaux sur le site. Cela me fait drôle de lâcher ce récit. C’est plutôt intime. Peut-être que certains le liront. Je pense à mes sœurs. J’ai pensé créer un formulaire pour que ce récit ne soit pas lu sans que je le sache, mais j’ai renoncé. Cela me fait du bien de le lâcher dans la nature. De toute façon, ma thèse est déjà en ligne…

Je l’ai placé dans la rubrique alterite. Cela surtout en raison de ma préface qui dit que j’ai composé ce récit dans l’idée de préparer un cours sur l’AI (Analyse Institutionnelle).

Je n’ai pas vraiment en tête la liste des autres rubriques. J’ai perdu contact avec ce site. À voir s’il ne pourrait pas être plus à sa place ailleurs. Notamment côté « carottes ». À suivre.04/04/2021 : hier et ce matin, encore des soucis de connexion sur la page d’administration ; ai supprimé trois extensions (dont celle suivi statistique). Cela rendra peut-être la rapidité du site. Ai modifié la page d’accueil, choix de couleurs plus sobres (autour du gris), modification aussi de la photo sur le haut du site.

Add a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.