Lychnis fleur de coucou

Lychnis fleur de coucou, Silène flos-cucili, Caryophyllacées

24/09/20 : photographiée en juin 2020 au bord de l’étang de la Coudraie (Lavernat, 72). Il faut tout de suite dire que la photo n’est pas floue. Lychnis fleur de coucou tend simplement à disparaitre. Elle devient de moins en moins visible à mesure que les zones humides disparaissent : elles aussi. Solidarité touchante. Dans cette famille de caryophyllacées, le genre “lychnis” a été mangé par celui des « silènes » : de vrais “gros pleins de soupe” (comme on dit dans ma famille). Lors d’un banquet, le bel Alcibiade a traité le laid Socrate de « Silène » (ce qui n’est pas très gentil). De son côté, le président Macron s’est moqué, ce mois-ci, des “lampes à huile”. Je ne l’ai pas dit à cette fragile Lychnis fleur de coucou dont la cousine coquelourde fut longtemps de mèche avec les lampes à huile. Lychnis signifierait « lampe », et coucou, « coucou ». Quand c’est flou, c’est qu’il y a un loup et dans la forêt lointaine, on entend le coucou.

Add a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.